Henriette Carvalho Kouyate (Mali)


Peacewomen

« Voir le sourire lumineux d’une femme enceinte, entendre les cris joyeux des enfants qui jouent dans le parc, c’est ce qui me motive. »

Henriette Carvalho Kouyate est née à Dakar, au Sénégal, en 1931. Elle a passé la majeure partie de sa carrière dans le domaine de la santé, à sensibiliser les gens aux problèmes de la mutilation génitale féminine.

En 1975, Henriette Carvalho Kouyate est devenue la première femme du Mali à obtenir un doctorat en médecine. Elle avait auparavant travaillé comme sage-femme après avoir obtenu, en 1953, un diplôme dans cette spécialité à Montpellier, en France. Henriette s’est distinguée par son traitement des femmes stériles et des victimes de mutilations génitales afin qu’elles puissent recouvrer un taux de fertilité normal et puissent vivre une vie heureuse dans le contexte africain. Elle a beaucoup lutté pour la protection des femmes et des enfants et pour les droits génésiques. Henriette a également contribué au combat malien contre les mutilations génitales et s’est assurée que l’opinion publique nationale en vienne à comprendre que les mutilations génitales représentent un problème de santé publique pour les femmes de partout. De plus en plus d’hommes et de femmes du Mali comprennent aujourd’hui que cette coutume ancestrale n’est plus justifiée, vu ses conséquences négatives sur la santé des mères.
Henriette Carvalho Kouyate est également auteure, et a publié un livre sur les mutilations génitales féminines et sur les maladies transmissibles sexuellement. Elle est ainsi une pionnière de la santé et du bien-être des femmes et des enfants au Mali. Lorsqu’elle a pris sa retraire, elle est devenue conseillère auprès des jeunes dans une région qui a marqué toute sa carrière de médecin et d’auteure. Ayant passé plusieurs années en exil en France, Henriette, qui a maintenant 74 ans, dit qu’elle a eu une vie merveilleuse en tant que médecin dans la capitale malienne. Elle garde souvenir de sa contribution en tant que première femme sage du Mali.

Henriette Carvalho Kouyate a introduit la planification familiale au Mali et au Sénégal. C’est une méthode qui a eu des effets positifs sur la qualité de vie de plusieurs familles maliennes, comparativement à des situations où les naissances nombreuses augmentent les risques de maladies pour les femmes et les enfants, et fragilisent la survie économique de la famille.

Afrique | Mali