Samia Mohemed Ibrahim (Soudan)


Peacewomen

« Travaillons ensemble pour établir la paix mondiale et pour sensibiliser le monde au développement environnemental. »

Samia Mohamad Ibrahim est née dans l’État de Gadarif, dans l’est du Soudan. Elle a obtenu un premier diplôme en agriculture et en économie de l’Université de Khartoum, puis une maîtrise dans les mêmes domaines à l’Université Oklahoma State, des États-Unis. Samia travaille avec zèle pour un environnement sain et naturel. Elle est membre de la Société soudanaise pour la conservation de l’environnement et de l’association des femmes éleveurs El Hawdage. Elle travaille conjointement avec les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux.

Comme militante en développement environnemental, Samia surveille l’état des forêts et des cultures locales, ce qui l’expose à de nombreux dangers environnementaux. Un jour, le ministre de l’Agriculture l’a invitée à visiter les forêts de l’État. Samia se souvient : « Notre visite devait couvrir les forêts d’État, du nord au sud. En après-midi, nous avons pénétré dans une forêt de la partie sud du Gedaref. Nous avons parcouru la forêt pendant des heures et des heures avant de penser que nous nous étions perdus. Ce n’est qu’au coucher du soleil que nous avons retrouvé notre chemin. Tout à coup, il s’est mis à pleuvoir à torrents. Le ministre a décidé d’écourter le voyage, il faisait très noir et il y avait des orages. Nos téléphones cellulaires n’obtenaient aucun signal. Nous devions faire vite, car si la pluie inondait le canal, nous ne pourrions plus le traverser. Par chance, en arrivant au canal, un homme des environs nous a aidés à le traverser avant qu’il ne soit inondé. Le niveau de l’eau s’approchait des fenêtres de la voiture. À minuit, nous étions à la maison. Mon mari était très inquiet. Il m’a dit que la région que nous venions de visiter recelait de mines antipersonnel. Ce fut une expérience très intéressante : pleine de risques, mais agréable. »
Samia coordonne le travail de différents organismes environnementaux, tels des conseils municipaux et des organismes bénévoles. Les activités qu’elle organise incluent la distributions d’allocations de semences aux agriculteurs locaux, la supervision de la plantation d’arbres le long des routes, le lancement et la supervision de campagnes de nettoyage et la sensibilisation sur le développement environnemental. Samia travaille présentement à une étude sur l’utilisation des terres, l’une des cibles d’un projet environnemental local.

Le travail de Samia porte surtout sur la protection et le développement de l’environnement et de la flore. Elle sensibilise les gens à l’importance de préserver et de rationaliser l’utilisation des ressources naturelles.

Société soudanaise pour la conservation de l’environnement (Sudanese Environmental Conservation Society)
Association de femmes éleveurs El Hawdage (El Hawdage Voluntary Association for Pastoralist Women)

Afrique | Soudan