Louisa Hanoun (Algérie)


Peacewomen

« La réalisation de la paix dans mon pays, l’Algérie, et dans le monde entier est ma plus grande ambition. »

Louisa Hanoun a été chef du Parti des travailleurs algériens depuis 1990. Elle est une activiste des droits de l’homme et les principaux membres de l’opposition en Algérie et a plaidé en faveur d’une solution pacifique à la guerre civile algérienne à travers la table ronde du dialogue entre les factions en guerre et le gouvernement. En 2004, Louisa Hanoun a été désignée par la Partie comme candidate à la présidence. Elle a subi l’arrestation et l’emprisonnement, mais est resté fidèle à sa position politique et des principes humanistes.

Pour Louisa Hanoun, la paix est une force centripète, le fondement même de la vie à laquelle tous les autres êtres humains ont des ambitions construites. Elle exprime son point de vue de la paix dans son pays déchiré par la guerre, l’Algérie, en disant: «La paix est ma très haute priorité et une condition préalable au-dessus de mon programme électoral pour la présidence. La paix a été notre objectif depuis 1992. Nous avons souligné cet objectif continu. Nous voulons rétablir la confiance et l’espoir à des Algériens, réduire la violence et mettre un terme à la guerre de guérilla qui est alimentée sous couvert du terrorisme et le fondamentalisme religieux. Nous voulons mettre fin à ce cercle vicieux, afin d’atténuer les souffrances de la population après sept années de violence. Ce manifeste de la paix se fera entendre salutaire assez doux pour les gens partout dans le monde, mais l’impact réel de ces termes ne peuvent être pleinement ressentie par les citoyens d’un pays dans lequel aucune famille a été épargnée par la violence.Louisa a fait sa campagne sans relâche pour les droits de l’homme, en exigeant une nouvelle constitution soit rédigée, prévoyant l’adoption irréversible de la démocratie. Ayant dit qu’elle serait favorable à une candidate qui a la même perspective sur la paix, elle identifie les processus insidieux de la privatisation comme un véritable cause de la pauvreté qui alimente la violence: « Mon but est de sauver le pays du cycle actuel de terreur, et à voir la paix et la véritable démocratie qui règne en Algérie.  »

En 2004, Louisa Hanoun était comme une candidate à l’élection présidentielle, la première femme d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient qui ont percée dans la région en ce qui concerne le statut des femmes. Elle a travaillé à une solution pacifique à la guerre civile algérienne et de promouvoir les droits des femmes.

Parti des travailleurs algériens
Parlement algérien (AP)
L’Association algérienne des droits de l’homme

Afrique | Algérie