Rita Thapa (Népal)


Peacewomen

Grâce à l’ Organisation « Nagarik Awaz », RitaThapa fournit un appui à des milliers de personnes dont la vie a été bouleversée par les conséquences visibles de l’insurrection du maoïsme au Népal.

Au cours de ces 24 dernières, Rita Thapa, née en 1952, a consacré sa vie personnelle et professionnelle à créer des institutions d’appui qui travaillent pour l’autonomie des femmes, le développement de la philanthropie et la consolidation de la paix dans le Népal. Grâce à l’ONG Tewa, établie en 1996, elle a travaillé à coté des femmes durant toute sa vie au Népal. L’Organisation «Nagarik Awaz (Citizen’s Voice)», créée en 2001, fournit un appui à des milliers de personnes dont la vie a été bouleversée par l’insurrection maoïste et par l’excès de représailles opérées par le gouvernement.

Etant donné que l’insurrection maoïste gagnait du terrain, au Népal, Rita Thapa savait qu’elle ne pouvait pas rester immobile tout en assistant à des tueries perpretées contre ses compatriotes femmes. Ainsi, en 2001, elle a fondé l’ Organisation « Nagarik Awaz » qui aide, dans un esprit de neutralité, les victimes de la guerre Un autre groupe de travail de paix a été créé. Des maisons de secours, des abris temporaires ont été mis en place pour les personnes déplacées, des blessés et traumatisés par les forces gouvernementales. Le travail de Thapa est souvent axé sur les femmes, les veuves et les enfants. Elle et son équipe ont aidé à former les communautés locales où les conflits liés à la vie quotidienne et les questions sont discutées ouvertement. Devenue veuve en 1988 et a élever seule ses trois enfants, Thapa est devenue une activiste sociale dans une société où les veuves doivent souvent se contenter d’anonymat. Elle a construit sa carrière en travaillant pour Oxfam et l’UNIFEM dans la première moitié des années 1990. En 1996, elle est venue travailler avec l’ Association « Tewa », un organisme qui fait la promotion de la philanthropie locale et la promotion de l’esprit de développement au Népal, en particulier pour les besoins locaux de femmes. Thapa a contribué renforcer les capacités locales des femmes, les encourageant à tisser des réseaux de travail et leur fournissant des formations et les aidant pour leur collecte des fonds et dans la création des communautés pacifiques. Elle a beaucoup voyagé dans les communautés et les villages des régions éloignées,

Pendant les dix ans des conflits entre les maoïstes et les forces gouvernementales, bien des personnes –plus de 15000 sont mortes, tant d’autres se sont déplacées tout comme des millions de dollars dépensés, de biens publics et des infrastructures détruits. Le processus de démocratisation a gravement été endommagé.

Tewa
Nagarik Awaz

Asie du Sud | Népal