Bakhita Mohmed Osman (Soudan)


Peacewomen

« Mon but est de parvenir à la paix locale et mondiale, et mon slogan est : ‘Ensemble, nous pouvons mieux travailler pour la paix’. »

À 45 ans, Bakhita Mohamed est conférencière en sciences économiques. Son principal objectif est de voir les femmes du Soudan, particulièrement des régions rurales, prendre leur place à tous les niveaux. Aussi, elle oeuvre en sensibilisation pour la sauvegarde de l’environnement et la coexistence pacifique en communauté multiethnique. Avec talent, elle écrit des contes sur la promotion de la paix. Pour elle, l’écriture est un puissant outil pour réaliser et maintenir la paix. Sa recherche et ses études scientifiques portent notamment sur les causes fondamentales de la pauvreté chez les femmes.

Bakhita travaille dans une région minée par la violence et les conflits tribaux. L’instabilité politique du pays et l’idéologie dominante constituent d’énormes obstacles à son travail, mais elle est déterminée. Son slogan, « ensemble pour maintenir la paix », est la source de sa force. Bakhita a fait face à de nombreuses difficultés dans son travail, la plus importante étant le manque de soutien financier pour ses projets sociaux. Sur le plan personnel, elle vit loin de son mari, qui habite à l’étranger et qui n’envoie que rarement de l’argent pour subvenir aux besoins de sa famille. Elle élève deux enfants et s’occupe également de ses deux jeunes frères depuis la mort de ses parents. Sur le plan social, Bakhita travaille auprès de communautés en grand besoin, sans le soutien financier du gouvernement ni d’aucun organisme. Le manque de ressources financières est une grande contrainte pour elle, car les communautés locales sont très hostiles. Pourtant, avec de très humbles ressources personnelles, elle réussit à réaliser de grandes choses. Le résultat de son travail a influencé l’attitude et le comportement des gens de sa région, qu’elle a inspirés à vivre en paix et dans de meilleures conditions. Cette mobilisation sociale et cette sensibilisation sont des signes tangibles de la portée de son travail.

Bakhita a travaillé pour mettre en place les objectifs des Nations Unies pour l’Éducation, les Sciences et l’Organisation Culturelle (UNESCO), afin de mettre les femmes en valeur, diminuer la pauvreté et établir une culture de paix et de coexistence au Soudan. Elle a participé à la fondation d’organismes communautaires de maintien de la paix et de développement communautaire.

Organismes Communautaires (CBO)

Afrique | Soudan