Tiina Ilsen (Géorgie)


Peacewomen

Nous aurons seulement une véritable démocratie lorsque nous avons réalisé une représentation équilibrée des femmes à tous les niveaux de la prise de décision.

Tiina Ilsen a travaillé avec l’égalité des sexes du bureau de l’OSCE pour les institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH) depuis Septembre 1999, en se concentrant sur la promotion des droits des femmes. Elle a également créé laCoalition des ONG des femmes en Géorgie, un organisme voué à la promotion de l’égalité des sexes. Elle travaille sur les programmes d’alphabétisation juridique, la formation professionnelle, développement du leadership, et la participation politique. Elle a joué un rôle clé dans l’élaboration de la politique de l’OSCE.

Tiina Ilsen a joué un rôle majeur dans l’analyse de la situation actuelle des femmes en Géorgie et a créé la Coalition des ONG des femmes pour unir toutes les femmes des organisations non gouvernementales dans le pays. Le chef du BIDDH de l’égalité des sexes (basée à Varsovie), Tiina a travaillé sans relâche pour l’autonomisation des femmes en Géorgie de nouvelle démocratie.
En Juin 2000, elle a initié une réunion des femmes chefs d’ONG travaillant sur les questions relatives aux femmes. La réunion, intitulée les femmes leaders: Création d’une coalition de dirigeants d’ONG en Géorgie, a été organisé par le BIDDH de formateurs experts, à développer la conscience des questions de genre, en plus de mettre en place une coalition et de développer les capacités pour gérer de façon efficace. Tiina a été la force motrice derrière la création de la coalition, établie en réponse au désir exprimé par les femmes de dirigeants en Géorgie de se regrouper dans leur travail à promouvoir l’égalité des sexes dans la société civile. Les membres ont achevé une formation supplémentaire entre 2000 et 2003 et a établi un plan d’action autour de six groupes de travail pour promouvoir les femmes dans la politique, l’éducation, les soins de santé, l’économie, la résolution des conflits et la consolidation de la paix, et les médias.
Le lancement de la coalition a renforcé les initiatives de femmes, de promouvoir l’idée de l’égalité des sexes et l’amélioration et l’uniformisation la réalisation de leurs objectifs. L’organisation offre aux femmes un forum pour aborder les problèmes ensemble, en soutenant les uns les autres dans leurs efforts pour atteindre leurs objectifs. La coalition a également placé les femmes à jouer un rôle actif dans la création d’une société, en particulier pendant la «révolution des roses» en Géorgie.

La situation en Géorgie est instable en raison de conflits dans deux domaines: l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud. La participation du plus grand nombre de femmes de paix occupant des postes de décision permettra de résoudre les conflits dans ces domaines.

Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).
Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme .

International | Géorgie